Vous souhaitez avoir des baskets Nike Air Force 1 à un prix incroyable mais vous n’êtes pas sûr de leur authenticité ? Ne vous inquiétez pas, vous êtes au bon endroit. Dans cet article, nous allons vous montrer comment repérer une fausse Nike Air Force 1 en 10 étapes faciles.

Pour commencer, il est important de comprendre que cette approche pour détecter les fausses Air Force 1 s’applique à presque toutes les couleurs actuelles.

Vous remarquerez qu’en cherchant dans les zones appropriées, vous pouvez facilement voir diverses caractéristiques qui indiquent la légitimité de vos chaussures. Une fausse Air Force 1 peut être facilement identifiée en remarquant des changements mineurs au niveau de la finition ou de la matière.

Bien entendu, avant d’acheter des Nike Air Force 1, vous devez vous assurer que le site Web que vous visitez commercialise des baskets authentiques.

Mais, sans plus attendre, voici comment déterminer si une Nike Air Force 1 est une contrefaçon.

Partie supérieur de la nike Air Force 1

Sur le devant et le dessus

Il faut regarder le dessus de la chaussure. Les trous d’aération du modèle authentique sont modestes et bien disposés. Mais sur la fausse Air Force 1, ils sont plus grands et leur espacement est irrégulier.

Examinez maintenant le logo métallique sur les lacets : l’authentique est assez lisse et régulier, mais la surface du faux est granuleuse et plus réfléchissante.

Examinez ensuite l’avant de la basket, vous remarquerez que les petites étoiles sur la semelle sont plus grossières sur la fausse chaussure. La largeur des étoiles semble être plus importante également.

Les coutures sont par ailleurs différentes : le fil de la chaussure authentique est d’un blanc éclatant, mais celui de la contrefaçon est d’une teinte plus terne.

Sur la contrefaçon, l’étiquette en tissu sur la languette est nettement plus grande et couvre toute la surface. Le tissu est également de qualité inférieure : il est plus terne et moins doux au toucher que l’article authentique.

La semelle : des disparités notables

La semelle représente sans doute la distinction la plus visible entre l’Air Force 1 authentique et la contrefaçon. La taille est indiquée sur la contrefaçon, mais pas sur l’authentique. Le plastique de la contrefaçon est certainement de moins bonne qualité, avec des motifs plus irréguliers et plus flous. Les rainures antidérapantes sont plus espacées que sur une chaussure originale.

Le dessin de la semelle est également révélateur : le véritable emblème est plus complexe, notamment le copyright ®, qui est absent de la chaussure contrefaite. Le logo réel a des bords plus définis.

Enfin, les rainures sur le fond de la semelle sont de mauvaise qualité et sont excessivement espacées.

L’arrière

On remarque immédiatement que la semelle de la fausse chaussure est nettement plus haute que celle de la Air Force 1 authentique.

Lorsque nous examinons la languette en cuir placée derrière le logo, nous constatons qu’elle est plus petite sur la fausse. Elle recouvre à peine le composant en cuir qui forme l’arrière du Swoosh (le logo Nike cousu sur le côté). Le Swoosh est en grande partie caché sur la chaussure authentique.

Le logo à l’arrière de la chaussure contrefaite est plus grand que celui de la chaussure authentique. Les lettres sont également plus larges.

En outre, les coutures sont grossières et les fils dépassent, contrairement à l’original. Les coutures sont également plus éloignées du bord des parties en cuir. Le cuir est également coupé de manière asymétrique, notamment sur le côté gauche de la chaussure contrefaite.

En revanche, les différences sont plus délicates à identifier sur le côté.

Le côté de l’Air Force 1 authentique et celui de la contrefaçon sont très similaires. Seulement les coutures laissent deviner une qualité distincte.

Un œil attentif remarquera également que le point de la ligne en relief sur la semelle de la chaussure authentique est diagonal, alors qu’il est droit sur la fausse.

Même si les coutures sont plus éloignées du bord, le Swoosh est assez bien fait sur cette contrefaçon. On constate également que les coutures ne sont pas tout à fait droites.

Le talon : une distinction qui se fera sentir en termes de confort

La raison la plus importante d’acquérir de vraies Air Force 1 est que le niveau de confort sera bien supérieur à celui d’une contrefaçon. Le talon de la fausse chaussure est composé d’un matériau de mauvaise qualité, ce qui entraîne des plis laids et douloureux. La qualité a un coût !

Les contrefacteurs n’ont pas essayé de répliquer à la perfection l’étiquette de la Air Force 1 : celle-ci ne figure même pas au même endroit que sur l’authentique. Elle se trouve en dessous de la languette, tandis que son emplacement normal devrait être à l’intérieur. La faible qualité de l’écriture sur l’étiquette, ainsi que l’apparition d’un code-barres plutôt que d’un code QR, révèlent le manque de finition de la sneaker d’imitation.

Le logo de la semelle intérieure est également du même acabit : sur la fausse, il s’agit d’un logo Nike gris uni, alors qu’il devrait y avoir un logo Air Force 1 plus travaillé et plus résistant.