La peau perd de son élasticité avec l’âge. De nombreux produits cosmétiques promettent de ralentir ce processus de vieillissement, mais ils ne fonctionnent pas toujours. La chirurgie plastique, en particulier la chirurgie esthétique de resserrement de la peau, est un autre moyen de faire disparaître les rides. Il peut être fait sur plusieurs parties du corps, y compris le visage et le cou.

Le lifting de la peau du visage

Les liftings sont plusieurs interventions chirurgicales esthétiques pour traiter le relâchement cutané du visage. Le vieillissement cutané est responsable de la disparition des ovales du visage, des rides, du menton, etc. Le lifting du visage et du cou a pour but de flouter les imperfections tout en conservant l’aspect naturel du visage. Voici quelques conseils pour le faire.

Le lifting classique

Il convient aux cas où le visage et le cou sont visiblement relâchés et la moelle épinière cervicale est visiblement relâchée. Particulièrement recommandé pour les patients de 60 ans et plus.Un lifting classique commence par cacher les incisions dans les cheveux et les rides devant et derrière les oreilles. A partir de là, une séparation plus ou moins importante s’opère selon le degré de relaxation.

La peau séparée est retenue de manière très précise pour maintenir le naturel du visage. Si nécessaire, l’excès de peau ou de graisse peut être enlevé, ou à l’inverse, de la graisse peut être ajoutée. Des complications postopératoires sont possibles, mais peu fréquentes : hématome, hyperpigmentation, nécrose cutanée localisée, infection du site opératoire, retard de cicatrisation, etc.

Le mini lifting ou soft lifting

Un lifting sans chirurgie, un lifting doux est une alternative au lifting classique. Il s’agit d’insérer des fils étirables dans la zone à traiter. Recommandé pour une relaxation modérée à sévère. C’est une technique intermédiaire entre les liftings classiques et les MACS. Les cicatrices ressemblent à celles d’un lifting classique.En revanche, le désengagement organisationnel est moins important.

Le MACS lifting ou lifting du visage à cicatrice courte

Il s’agit d’une variante du mini lifting. Le lifting MACS, également appelé « short scar lift » en anglais, est utilisé pour corriger les ovales faciaux affaissés, le cou affaissé modéré et les pommettes affaissées. Elle consiste en une incision minimale pour exposer le système musculo-aponévrotique superficiel de la face, suivie d’une traction verticale du volume effondré sur son axe. Nous nous sommes retrouvés avec 3 sutures sur le muscle sous forme de boucles.

Cette procédure laisse une courte cicatrice cachée sur un côté des cheveux qui traverse le devant de l’oreille et se termine à la base du lobe de l’oreille. Comme pour les liftings classiques, les résultats définitifs sont obtenus en 2 à 3 mois et 5 à 10 ans. Il provoque moins d’inconfort facial car la desquamation de la peau est modérée. Il n’y a pas non plus de risque de troubles de la sensibilité de l’oreille ou de douleur.

Le lipolifting

C’est une technique qui combine les techniques suivantes :

  • Liposuccion de l’excès de graisse faciale,
  • Soulevez la partie inférieure du visage,
  • Lipofilling (injection de graisse) pour remodeler les dépressions du visage.

Le lipolifting équilibre le volume du visage. Ainsi, il corrige les yeux enfoncés, les pommettes plates, les tempes enfoncées et les sillons nasogéniens trop saillants. Il permet de redessiner l’ovale du visage et de restituer les courbes de la partie centrale. Les résultats définitifs seront disponibles d’ici 3 à 6 mois.

Le lifting médical à l’acide hyaluronique

L’injection d’acide hyaluronique par mésothérapie (un produit injectable topique) permet d’éliminer les rides et de combler les dépressions du visage. Les liftings médicaux ne conviennent pas aux femmes enceintes, aux personnes souffrant de troubles de la coagulation ou aux personnes allergiques à l’un des composants.

Le lifting de la peau du cou

Ce type de lifting retend la peau du cou. Il est souvent associé à des liftings. Cependant, en cas de laxité isolée du cou, elle peut être isolée. Le traitement du cou peut se faire de plusieurs façons.

Le lifting chirurgical du cou

Les liftings chirurgicaux du cou sont réalisés sous anesthésie locale ou générale selon la situation. Elle dure plus longtemps que le visage, soit 3 à 4 heures en moyenne. Faire une petite incision sous le menton. Le repositionnement du muscle et l’élimination de la graisse derrière et entre les muscles s’effectuent par cette incision. Les complications et les mesures préopératoires sont similaires à celles de la chirurgie esthétique.

L’injection de botox et la liposuccion du double menton

Les injections de Botox permettent de détendre l’activité musculaire et de redessiner l’angle entre le cou et la mâchoire, réduisant ainsi l’impression de gonflement. D’autre part, la liposuccion du double menton convient aux personnes ayant un excès de graisse dans le cou. Cela fonctionne bien si la peau est suffisamment élastique pour se rétracter. La liposuccion du double menton peut être associée à un lifting chirurgical du cou ou du menton.

Le déroulé d’une séance de lifting

Comme toute intervention chirurgicale, la chirurgie esthétique comporte des risques. Les résultats varient selon le choix de la technique qui doit être adaptée à chaque patient. Le pour et le contre et les précautions à prendre (arrêt du tabac depuis au moins 6 semaines, arrêt des AINS…) sont clairement énoncés lors de la consultation préopératoire.

La deuxième consultation a eu lieu au lieu de signer un consentement éclairé et de prendre des photographies médico-légales. Les interventions sont réalisées sous anesthésie générale ou analgésie nerveuse (association d’analgésiques et de bloqueurs nerveux). L’intervention dure environ 2 à 3 heures. Il existe plusieurs techniques qui ont les 4 étapes communes suivantes :

  • Faire une incision dans la tempe,
  • décollement cutané plus ou moins étendu,
  • enlever l’excès de peau et retoucher la peau,
  • Les bandages compressifs sont conservés pendant l’hospitalisation.

Il peut y avoir un gonflement, des ecchymoses et des douleurs au visage. Ils disparaîtront après quelques jours. La durée de cicatrisation complète dépend de la technique utilisée. Le temps d’évaluation du résultat final varie également selon la technologie. Les activités professionnelles peuvent être reprises environ 15 jours après l’intervention. En revanche, il y a 6 semaines d’attente pour reprendre une activité physique.

Quand faire un lifting ?

Une fois que vous remarquez un affaissement notable de la peau provoquant une gêne, un lifting peut être envisagé. Si l’apparence de la peau de votre visage nuit à votre développement professionnel, si elle vous méconnaît, voire entrave votre développement personnel, pensez à la chirurgie esthétique. Il n’y a donc pas d’âge idéal pour le faire. Cependant, parce que la peau perd de son élasticité, il est difficile pour les personnes trop âgées d’avoir recours à la chirurgie esthétique. Elle se pratique généralement vers 50 ans.Le chirurgien étudiera tous les paramètres pertinents à l’intervention : les souhaits du patient en termes de résultat, la texture de la peau, la structure du visage, etc.

Comment choisir le bon chirurgien ?

Pour optimiser les résultats, des soins de qualité doivent être prodigués. C’est pourquoi il est important de sécuriser quelques éléments avec le professionnel chargé de votre lifting. Un chirurgien doit d’abord être enregistré sous l’ordre du médecin. C’est une garantie de l’authenticité de sa formation en chirurgie esthétique. De plus, lui et son agence doivent avoir une bonne réputation. Dans ce cas, les avis des patients précédents ainsi que le bouche à oreille peuvent être d’une grande aide.

Outre les compétences techniques du chirurgien, sa capacité à faire preuve d’empathie et à vous mettre à l’aise est également importante. Parmi les méthodes de rajeunissement existantes, le lifting chirurgical est actuellement le plus efficace. Cependant, il convient de rappeler que, comme toute intervention chirurgicale, celle-ci n’est pas sans complications. Par conséquent, il est crucial de faire appel à des praticiens expérimentés et consciencieux.